Recherche

Le Canton de Lambton est érigé en municipalité le 22 avril 1847. Alexis Poulin, résident de Beauceville, fait la découverte de ce site pittoresque en 1837 lors d’une excursion de chasse. Il se rend jusqu’au Grand lac St-François et plaque tout le chemin parcouru. Fin des années trente, des colons britanniques fascinés par les lacs St-François et Lambton, tous deux situés à proximité, s’établissent. À ce hameau, ils donnent le nom de Lambton en l’honneur de l’homme d’état anglais, John Georges Lambton, comte de Durham et Gouverneur Général du Canada en 1838. Pôle régional d’importance, la prospérité qu’a connu Lambton par la suite tient à l’agriculture ainsi qu’à ses industries de matières premières et de transformation, sans oublier la présence de ses nombreux commerces et services de proximité. Aujourd’hui certifiée Cœurs villageois, Lambton se distingue par le dynamisme de son noyau urbain et de sa population.

 

Signification du logo de la Municipalité :

Comme vous pouvez le constater, tous les éléments reliés à l’environnement dominent, l’eau, la terre et les montagnes. En premier plan : l’eau qui représente la vie et en arrière-plan, la terre et les espaces. À cela s’ajoute un sentiment d’appartenance avec le clocher qui représente le patrimoine, l’église, l’histoire et nos racines. Rappelons-nous que les cloches qui sonnent pour souligner différents évènements deviennent un élément rassembleur de toute la communauté et inspire un mouvement de solidarité envers ceux qui font l’évènement, que ce soit pour un mariage, un baptême, un décès, etc.

Les couleurs ont également leur importance, le bleu pour l’eau, le brun pour la terre, l’agriculture, le vert pour la nature, le plein air, l’environnement, la qualité de vie, l’espoir et enfin LAMBTON en bleu marine, bleu pour l’apaisement et la confiance et le marine pour la force et la stabilité.

Nous espérons par ce logo vous transmettre le dynamisme qui nous anime et la foi en un avenir qui permettra à tous nos résidents, que vous soyez permanents ou saisonniers, de vous accomplir et d’être heureux dans notre belle Municipalité et son environnement.

 

Symbolique des principaux éléments qui figurent dans les armoiries :

L’écu, c’est-à-dire le bouclier, est orné de trois moutons et d’une croix. La représentation des moutons évoque les armoiries de John Georges Lambton, comte de Durham et gouverneur général du Canada en 1838. C’est en son honneur que la municipalité a été nommée.

La croix se veut une évocation de l’établissement de la première mission en 1844. Les couleurs verte (sinople) et blanche (argent) choisies comme fond aux armoiries cherchent à représenter l’importance de l’agriculture et du défrichement des terres. Un petit écu rouge (gueules) apparaît au centre du grand écu. Ce petit écu est orné d’une gerbe de blé afin d’indiquer clairement la vocation agricole de la région.

Au-dessus de l’écu principal se trouve une colonne murale. Ce symbole est utilisé afin de signifier que ces armoiries appartiennent à une municipalité.

De la couronne enflammée émerge un phénix portant autour de son cou une cloche. Cette composition se veut une représentation de l’incendie du 22 août 1905 qui détruisit l’église, le presbytère et 32 maisons. Seule la cloche de l’église a été sauvée. Malgré ce malheur, les paroissiens se sont remis à l’ouvrage et ont tout reconstruit, d’où le choix du phénix, oiseau mythique renaissant de ses cendres.

Les supports des armoiries sont deux chevaux. Ceux-ci représentent les valeurs telles le travail et la persévérance nécessaires au labeur de la terre. Ils portent des fleurs de lys bleu (azur), afin d’identifier la municipalité comme étant située au Québec.

Sous les chevaux, un monticule verdoyant représente le résultat du travail de la terre, eau sous forme de vagues exprime les deux lacs, cette belle richesse naturelle, important facteur de développement de la municipalité.